Aland Finlande 2017 Coronella austriaca

Aland Finlande 2017 Coronella austriaca

Aland Finlande 2017 Coronella austriaca

Coronella austriaca

Coronella austriaca, la Coronelle lisse, est une espèce de serpents de la famille des Colubridae qui se rencontre de l'Europe à l'Asie Mineure1. C'est une petite couleuvre gris à brun ou roussâtre qui mesure entre 50 et 70 cm de long. Ce serpent est diurne et actif du printemps à l'automne, et vit principalement dans les landes et les lisières de bois. Il n'est pas venimeux, et se nourrit principalement de lézards qu'il tue par constriction. La Coronelle lisse est ovovivipare, et donne naissance à généralement entre 3 et 9 petits à des fréquences variables suivant les régions. Elle est bien représentée dans une vaste zone géographique et n'est donc pas considérée comme menacée.

Cette espèce mesure entre 50 et 70 cm (maximum 90 cm) pour une masse de 30 à 60 g, les femelles étant généralement plus grandes que les mâles. Son dos varie du gris au brun ou au roussâtre et est parcouru de deux rangées de petites taches foncées, généralement plus marquées au niveau du cou. Ces petites taches sont généralement regroupées pour former des lignes transversales irrégulières. On peut remarquer que les teintes roussâtres sont plus fréquentes chez les mâles, quand les femelles sont souvent grises, mais ce n'est pas un critère fiable pour différencier les sexes. Une bande sombre et fine part du cou et va jusqu'à la narine, de chaque côté de la tête, en passant par le bas de l'œil, et se rejoignant parfois sur le museau. Une tache foncée en forme de croissant, de selle ou de U marque sa nuque. La face ventrale est généralement sombre, de couleur rouge ou orangé, parfois grise et souvent mouchetée de points plus sombres. On rencontre parfois des individus mélaniques.

Ses écailles sont lisses d'où son nom vernaculaire. Elle présente un corps cylindrique, avec un cou peu distinct de la tête, cette dernière étant assez petite avec un museau pointu. Ses yeux sont petits, avec une pupille ronde.

Répartition

Cette espèce se rencontre sur un large territoire couvrant une grande partie de l'Europe et le nord de l'Asie mineure. Sa répartition va de la côte Atlantique française à l'ouest jusqu'en Russie à l'est, s'étend au nord jusqu'à l’extrême sud de l'Angleterre en passant par le sud de la Suède, de la Norvège, de la Lettonie et de la partie asiatique de la Russie, jusqu'à la limite de la frontière nord-ouest du Kazakhstan, et au sud jusqu'au centre de la péninsule Ibérique et le nord du Portugal en passant par la Sicile et le Péloponnèse, le nord de la Turquie jusqu'à l'Iran. Au nord on la rencontre jusqu'au sud de la Norvège, de la Suède méridionale et centrale (y compris les îles de Gotland et d'Öland) et sur les îles Åland en Finlande. Cette population scandinave est désormais isolée du reste de l'aire de répartition maintenant que ce serpent a disparu du Danemark.

La Coronelle lisse vit dans divers habitats suivant la région. Dans le nord de sa répartition elle fréquente les landes, les terrains sablonneux mais aussi les haies, les lisières de forêts et les talus buissonneux. En Europe centrale, à basse altitude on la rencontre dans les landes, les éboulis, les murs de pierres sèches et les vignobles. Dans les zones plus élevées comme dans les Alpes on la rencontre dans divers habitats ouverts ou semi-ouverts, souvent des estives ensoleillées à proximité d'une lisière de bois, ou dans les zones rocheuses. Dans le sud de sa répartition elle fréquente plus volontiers des milieux plus ouverts, avec une végétation plus éparse comme les pierriers, voire les falaises. Elle se rencontre aussi plus fréquemment dans des zones humides. On peut également rencontrer cette espèce dans des milieux anthropiques, comme les talus de chemin de fer et les carrières.

Elle se rencontre à partir du niveau de la mer dans le nord mais apprécie plus l'altitude en descendant au sud où elle se rencontre jusqu'à 2 000 m d'altitude, voire 2 200 m dans le massif de Rila en Bulgarie, 2 600 m d'altitude dans le sud de l'Espagne et 3 000 m dans le Caucase.

Biologie et mœurs

La Coronelle lisse est un serpent ovovivipare (indiqué vivipare par certaines sources1). Elle a un mode de vie diurne mais est assez discrète. Elle est surtout active en début et fin de journée ou lors des temps chauds et orageux, et peut parfois se rencontrer la nuit, lors de fortes chaleurs.

Bien que principalement terrestre, elle peut escalader les végétations basses. Elle ne pourchasse pas ses proies mais compte sur son odorat pour les trouver dans leur repaire. Elle se nourrit principalement de lézards (près de 70 % de son alimentation) : petits Lacertidés, orvets et scinques. Elle se nourrit également de très petits mammifères (juvéniles), de jeunes serpents (incluant des vipères), de jeunes oiseaux et d'œufs de reptiles. Elle tue ses proies par constriction.

Elle peut vivre jusqu'à 18 ans dans la nature. Elle est active du printemps à l'automne et hiverne durant la saison froide. Sa période d'activité varie selon le climat (qui varie du sud au nord de sa répartition ainsi qu'avec l'altitude). En France elle est active de mi-mars à octobre6. Elle passe ensuite l'hiver en état de torpeur dans de petits terriers de mammifères ou des cavités dans les rochers.

C'est un serpent relativement placide mais qui n'hésite pas à mordre lorsqu'il est saisi. En défense additionnelle il peut également déféquer sur celui qui l'attrape en y ajoutant les sécrétions malodorantes de ses glandes cloaquales. C'est toutefois un serpent non venimeux et totalement inoffensif pour l'homme. Ses dents sont minuscules et ne percent généralement pas la peau.(source wikipedia)

patrice

Laisser une réponse

Fermer
Fermer

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Fermer

Fermer