Belgique Commémoration des 150 ans de l'Académie royale de Médecine

Belgique Commémoration des 150 ans de l'Académie royale de Médecine

Belgique Commémoration des 150 ans de l’Académie royale de Médecine

Belgique 1991
Epreuve d'artiste signée par le dessinateur Michel Olyff, destinée à représenter l'Académie royale de Médecine sur une enveloppe commémorant les 150 ans de l'Académie en 1991.

Un peu d'histoire
L'Académie royale de médecine de Belgique, fondée le 19 septembre 1841 par arrêté royal du roi Léopold Ier, est une académie regroupant des scientifiques belges. Elle siège à Bruxelles au palais des Académies.
L'Académie royale de médecine est un établissement public fondée le 19 septembre 1841 par arrêté royal du roi Léopold Ier sur la proposition de Jean-Baptiste Nothomb. Parmi les fondateurs se trouvent Victor-Joseph François, professeur à la faculté de médecine de l'université catholique de Louvain, et Louis Seutin (1793-1862), professeur à la faculté de médecine de l'Université libre de Bruxelles. L'académie va dépendre du ministère de l'intérieur dont J.B Nothomb avait la charge. Elle possède, depuis 1924, une personnalité civile tandis que la gestion de son patrimoine est régie par un arrêté royal de 1925. L'académie devint un organe consultatif du ministère de la santé à la création de celui-ci, en 1936. Dans les années 1989-1990, elle va être rattachée administrativement aux services du Gouvernement de la Communauté française de Belgique. Les statuts de l'institution dépendent d'un arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 19 décembre 2013 et elle est placée sous la protection du Roi.

Mission
L'Académie royale de Médecine de Belgique se veut avant tout un centre de travail, de réflexion, d'échange d'idées, un creuset de la pensée scientifique médicale, ainsi qu'un organe consultatif auquel les instances gouvernementales peuvent ou doivent se référer. La sphère de compétence de l’Académie s’étend à tous les domaines de la médecine humaine et animale, de la pharmacie et aux domaines connexes. Elle joue le rôle de conseil des autorités belges, ainsi qu'aux associations et individus compétents. Dans ce but, elle rédige des rapports, études ou avis qui peuvent être publiés. Elle soutient l’activité scientifique dans ces domaines. Au travers de ses séances mensuelles, elle offre une tribune aux conférences, débats et échanges scientifiques, publie les résultats de la recherche scientifique et octroie des Prix récompensant des chercheurs dont les travaux ont été distingués. Elle entretient des contacts internationaux, notamment via ses publications et sa participation à des initiatives scientifiques internationales.(source wikipedia)

patrice

Laisser une réponse

Fermer
Fermer

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Fermer

Fermer