le Glycon

le Glycon

le Glycon

Des racines macédoniennes
L'oracle-serpent n'est pas issu de l'imagination fertile d'Alexandre d'Abonuteichos : il existe de solides preuves archéologiques de son existence auparavant. Il provient probablement de Macédoine, où la vénération d'oracles-serpents était habituelle depuis des siècles. Les Macédoniens donnaient en effet aux serpents des pouvoirs en matière de fertilité, et avaient développé une mythologie riche à ce sujet (la fécondation d'Olympias par Zeus métamorphosé en serpent en est un exemple). En outre le culte thrace de Sabazios avait aussi pour principal attribut le serpent.
Le culte originel
Originellement, le culte du serpent alors nommé Glycon (le « doux ») était lié à la vénération non d'une abstraction mais d'un serpent réel censé incarner la divinité. Selon la mythologie du culte d'Abonuteichos, ce serpent de belle taille apparut après qu'Alexandre eut prédit la venue d'une nouvelle incarnation d'Asclépios.
Devant le peuple d'Abonuteichos rassemblé sur la place du marché de la ville à midi, Alexandre brisa un œuf de serpent contenant, selon lui, la divinité. Une semaine plus tard, il présenta un serpent de taille humaine censé être la divinité, ayant grandi prodigieusement vite. L'animal était doté de caractéristiques semi-humaines et portait une chevelure blonde. Il semblerait que ce fût un serpent apprivoisé (probablement un python d'Asie), affublé d'une espèce de masque peint de façon à figurer une tête humaine sous une coiffure en crins de cheval, placé par Alexandre dans le temple d'Asclépios. À la mort de l'animal, une effigie à son image le remplaça dans le temple.
(source wikipedia)

Statue du serpent Glycon retrouvée à Tomis, aujourd'hui Constantza, Roumanie. L'état de conservation de la statue semble indiquer qu'elle fut cachée à la fin de l'Antiquité pour échapper aux destructions pratiquées par les Chrétiens.

patrice

Laisser une réponse

Fermer
Fermer

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Fermer

Fermer