Le serpent dans la Bible

Le serpent dans la Bible

Le serpent dans la Bible

L'image du serpent, symbole du mal, traverse toute la Bible...

Le Mal. Thème majeur de l'existence humaine sur lequel les auteurs bibliques ont composé des variations sous forme d’images et de récits symboliques. L'une d'elles traverse la Bible, de la Genèse à l'Apocalypse sous la forme du serpent.

Dès les premières pages de la Bible, un serpent se glisse dans le beau jardin créé par Dieu. Doué d’une intelligence redoutable, il séduit et gagne la première bataille qu’il livre à l’humanité (Genèse 3). Qui est-il ? D’où vient-il ? L’auteur biblique ne le dit pas. C’est une créature de Dieu, la plus rusée certes, mais une créature seulement, nullement un égal de Dieu.

Déjà vaincu

Dieu maudit le serpent et annonce qu’il aura la tête écrasée par la descendance de la femme… dont le talon sera néanmoins meurtri par le serpent ! Langage poétique et mystérieux qui évoque l’existence du mal sans toutefois l’expliquer. Il suggère que son origine est dans l’homme lui-même et dans sa capacité de transgresser les lois divines. Il suggère également une force extérieure à l’homme et laisse entrevoir une issue heureuse à la longue lutte de l’humanité contre le mal : le serpent sera vaincu.

Sorti du jardin des origines en même temps qu’Adam et Ève, le serpent sait disparaître pour attaquer par surprise. Le voici sur le chemin du peuple de Dieu qui traverse le désert. Ses morsures sont mortelles. Mais, cloué sur une perche, il devient un signe de salut (Nombres 20, 4-9) !

Source : https://www.bible-service.net

patrice

Laisser une réponse

Fermer
Fermer

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Fermer

Fermer