Le serpent dans la mythologie romaine

Le serpent dans la mythologie romaine

Le serpent dans la mythologie romaine

Les Romains empruntaient la plupart de leur panthéon aux Grecs, mais certaines de leurs divinités étaient véritablement uniques. Angitia était une déesse serpent guérisseuse adorée par les Marses, une tribu latine qui vivait dans une région montagneuse du centre de l'Italie (aujourd'hui connue sous le nom de Abruzzo). Un grand temple a été construit pour elle sur les rives du lac Fucinus, un grand lac qui a été drainé au 19ème siècle.

Dans l'Antiquité Classique, les serpents étaient fortement associés à la magie de guérison. La déesse était réputée pour sa capacité à guérir les maladies et les empoisonnements, en particulier les morsures de serpents. Les serpents obéissaient à ses caprices et elle possédait le pouvoir de vie et de mort sur eux, en prononçant simplement un mot. Les terres qui avaient été habitées à l'origine par les Marses ont également acquis une réputation magique au sein de la République puis de l'Empire Romain. Elles étaient présumées être le repaire de sorcières, de sorciers et d'Êtres Surnaturels (source https://esprit-serpent.com/blogs/blog-serpent/le-serpent-dans-la-mythologie).

"Mercure (lat. : Mercurius) est le dieu du commerce dans la mythologie romaine. Assimilé à l'Hermès grec. il devient également le dieu des voleurs, des voyages et le messager des autres dieux. Son nom est lié au mot latin merx (fr. : marchandise), mercari (fr. : commercer), et merces (fr. : salaire). Ses attributs traditionnels sont la bourse, le plus souvent tenue à la main, le pétase, le caducée, des sandales ailées ainsi qu'un coq et/ou un bouc. Il était célébré le 15 mai en particulier lors des Mercuralia." 

Source Wikipedia

patrice

Laisser une réponse

Fermer
Fermer

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Fermer

Fermer