République de Côte-d'Ivoire essai ND

République de Côte-d'Ivoire  essai ND

République de Côte-d’Ivoire essai ND

Les morsures de serpents sont fréquentes dans la villed’Abidjan (4,41 par mois dans la période de l’étude).
Elles touchent la population active de bas niveau socio-professionnel. Son taux est élevé de 18 H à 20 H
et dans les quartiers résidentiels. La prévention serait donc d’exploiter certains terrains, d’aménager des pistes et les éclairer pour éviter la pullulation des reptiles venimeux.
Le traitement est à la portée de tout médecin généraliste. L’héparinothérapie intraveineuse entraîne une
évolution spectaculaire des signes cliniques locorégionaux. Mais elle nécessite une surveillance biologique
rigoureuse des facteurs de la coagulation.

Philothamnus semivariegatus
Répartition
Cette espèce se rencontre en Afrique subsaharienne1 :

au Sénégal, au Gambie, au Mali, en Guinée, au Liberia, en Côte d'Ivoire, au Ghana, au Burkina Faso, au Togo, au Bénin, au Nigeria ;au Tchad, en Centrafrique, au Cameroun, au Guinée équatoriale, au République du Congo, au République démocratique du Congo ;au Soudan, en Éthiopie, en Érythrée, en Somalie, au Kenya, en Tanzanie ;
en Angola, en Namibie, au Botswana, en Afrique du Sud, au Swaziland, au Mozambique, au Zimbabwe, en Zambie.
Description
Ce serpent arboricole est vert, adulte il mesure de 90 à 130 cm. C'est une couleuvre et il est donc non venimeux.
(source wikipedia)

patrice

Laisser une réponse

Fermer
Fermer

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Fermer

Fermer