République populaire du Congo la mortalité liée aux morsures de serpent

République populaire du Congo la mortalité liée aux morsures de serpent

République populaire du Congo la mortalité liée aux morsures de serpent

LES MORSURES DE SERPENT AU CONGO

Résumé - La morbidité relative aux morsures de serpents a été étudiée dans deux régions
de la République Populaire du Congo où l’on dénombre actuellement 82 espèces différentes de
serpents dont 20 venimeuses.
Deux types d’enquêtes ont été réalisés:
- des enquêtes prospectives soit par interrogatoire et examen de sujets récemment mordus (40
cas), soit par interrogatoire sur les antécédents personnels et familiaux de la population de
différents villages.
- des enquêtes rétrospectives portant sur une période de 21 mois à partir de registres consultés
dans plusieurs centres sanitaires.
La morbidité a pu être évaluée à 430 pour 100.000 habitants en zone rurale de la région du
Mayombe (région forestière), à 125 pour 100.000 habitants en zone rurale de la région du Pool
(région de savane arbustive et de forêts dégradées) et à environ 20 pour 100.000 habitants dans
l’agglomération de Brazzaville.
La mortalité semble être réduite dans la région de Brazzaville-et plus élevée dans le Mayombe.

patrice

Laisser une réponse

Fermer
Fermer

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Fermer

Fermer