Suède Nouvel An chinois 2013

Suède Nouvel An chinois 2013

Suède Nouvel An chinois 2013

Immigration en Suède
L'immigration est un phénomène démographique qui encadre l'histoire de la Suède. La majeure partie des immigrés peut adopter la nationalité suédoise. Des individus d'autres pays ont immigré dans les régions géographiques de la Suède durant des centaines d'années. Depuis plusieurs années le SCB fournit des données très précises sur le nombre d'immigrés et leurs descendants directs.

En 2019, 19,5 % de la population suédoise (un peu plus de 2 millions de personnes sur une population de 10,3 millions) est née à l'étranger (dont 11,5 % hors d'Europe) et, en incluant les personnes nées en Suède d'au moins un parent né à l'étranger, 33,1 % de la population a une origine étrangère (15,8 % d'origine européenne et 17,3 % d'origine ou partiellement d'origine non européenne).

Le pourcentage de personnes nées à l'étranger était de 14,7 % en 2010 et 11,3 % en 2000. Cette évolution illustre l'importance de l'immigration dans la croissance démographique de la Suède. En 2015, au cours de la crise migratoire, environ 160 000 individus ont demandé l'asile politique en Suède. Les immigrés en Suède se concentrent principalement dans les zones urbanisées de Svealand et Götaland ; les immigrés viennent en majorité d'autres pays nordiques (Finlande, Norvège, Danemark), des pays de l'Est de l’Europe (Pologne, ex-Yougoslavie, Hongrie, Roumanie), du Moyen-orient (Irak, Iran, Liban, Syrie, Turquie) et de la corne de l'Afrique (Somalie, Éthiopie, Érythrée).

En 2018, environ un quart des 115 000 nouveaux-nés avaient au moins un parent né hors d'Europe4.

Diaspora chinoise en Suède
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
26 824 27 923 28 699 28 410 29 640 31 333 33 288 35 282 36 023

(source wikipedia)

patrice

Laisser une réponse

Fermer
Fermer

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou adresse mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par e-mail.

Fermer

Fermer